3 rue de la Font Pinot - 87000 Limoges | Contact

Classique: Récital de Carlos Acotto (piano)

Publié par lafourmi | Pas de commentaire

Le Dimanche 25 Juin 2017 à 18h00. Beethoven, Chopin, Ginastera, Ginastera,Fernandez, Gershwin
Organisé par L’Art…Scène

PROGRAMME 

Partie I

Sonate Op. 101 en La Majeur n° 28  (1816)

Pas trop vif et dans le sentiment le plus intime

Assez vif, comme une marche

Lent et avec ardeur

Rapide, mais pas trop et avec résolution.

Ludwig van Beethoven (Bonn 1770 – Vienne 1827)

 

Nocturne Op. 37 n°2 en Sol Majeur (1839)

Etudes Op. 10 n° 1 et 2, Op. 25 n° 8 et 10 (1829-1832)

Chopin (Zelzowa Wola 1810 – Paris 1849)

 

Partie II

Danses Argentines Op. 2 (1937)

Danse du vieux bouvier

Danse de la jeune fille gracieuse

Danse du gaucho malin

Ginastera (Buenos Aires 1916 – Genève 1983)

 

Sonate Brève (1947)

Energico

Largo e Pesante

Impetuoso, Allegro pesante

Lorenzo Fernandez (Rio de Janeiro 1897 – Rio de Janeiro 1948)

 

Rhapsodie en Blue (1924, version originale de Gershwin pour piano seul)

Gershwin (New York 1898 – Los Angeles 1937)

Image de prévisualisation YouTube

Tarifs* : Dîner Concert 23€**/Sur Place 16€ / En Location 12€ / Adhérent 10€

* Hors frais de location selon chaque réseau de vente de billet

**disponible seulement sur réservation sur notre billetterie en ligne (frais de location en sus de 0.99€)- Une place de concert + une boisson et une grande assiette (charcuterie, fromage, végétarienne ou mixte) à déguster.

Achetez vos places sur notre billetterie en ligne

Points de location :

- Disquaire Point Show . 6 rue Élie Berthet . Limoges

- Magasins Fnac . Carrefour . Géant . Magasins U . Intermarché

- Fnac : www.fnac.com . Tel : 0892 683 622

- Digitick : www.digitick.com . Tel : 0 892 700 840

- Ticketmaster : www.ticketmaster.fr . Virgin . Cultura . Leclerc . Cora . Tel : 0892 390 100

"Vous avez une carte Caisse d’Epargne ? Bénéficiez toute l’année de -30% sur les concerts de La Fourmi en vous rendant sur www.espritmusique.fr

 

CARLOS  ACOTTO

PIANISTE

Pianiste franco-argentin, résidant à Paris, Carlos Acotto se forme en Argentine auprès des disciples des plus grands artistes européens comme Walter Gieseking.

Après des études de composition, il poursuit ses études au Conservatoire de l’Université Nationale de Rosario où il obtient le diplôme de Professeur National de Musique avec les félicitations du jury. La même année, il est nommé professeur titulaire de la chaire supérieure de piano au dit Conservatoire.

Entre 1980 et 1985, le gouvernement du Brésil lui attribue deux bourses de perfectionnement de piano pour accéder aux cours internationaux de Brasilia.

Entre 1975 et 1986, il donne de nombreux concerts en Amérique latine en récital et à la radio aussi bien qu’à la télévision, enregistrant pour des chaines nationales..

Il obtient entre 1975 et 1988 trois Premiers Prix de Concours Nationaux et lauréat des Concours Internationaux (Jockey Club de Rosario en 1979 et MasterCard Radio Classique de Buenos Aires en 1988, entre 800 participants). Il reçoit un diplôme d’Honneur de l’Ambassade d’Italie et de la dite Université Nationale.

Entre 1985 et 1988, il travaille auprès du concertiste Bruno-Leonardo Gelber.

A Paris depuis 1988, il obtient un « Prix d’Excellence » et est régulièrement invité comme membre du jury des concours nationaux et internationaux (T.I.M., Italie). Il se produit fréquemment en tant que soliste, en récital à Paris : Oratoire du Louvre, Atrium Magne, Église Saint-Merri, Mairie du Pré-Saint-Gervais, Mairie du IXème arrondissement, salle Rossini, Radio France internationale, Cathédrale Sainte-Croix des Arméniens, Salon d’honneur de la fondation argentine à la Cité Internationale Universitaire, Centre Culturel d’Orly, à Madagascar, (Centre culturel Français à Tananarive et Alliance Française à Antsirabe), en Espagne, Théâtre de la Costa Brava Sud, prend part à des festivals internationaux (Montigny le Bretonneux, Beville le comte, La Rochepot), et dans le Limousin, en Bretagne, en Bourgogne, en Picardie, en Argentine, Théâtres : El Circulo de Rosario, Independencia de Mendoza, Citybel, Espace Culturel Universitaire.

Ses masterclasses en France, Argentine, Madagascar, Espagne emportent un public enthousiaste. Ses présentations comme soliste des concertos de Mozart, Poulenc, Gershwin, Beethoven, Chopin et Saint-Saëns, avec : Sinfonietta de Paris, Ensemble Stringendo, Orchestre de Rosario, Symphonique de Montigny, La Concertante, ont été accueillies avec le plus vif succès. Il est distingué avec les plus hautes récompenses comme pédagogue par les Ministères de Culture et de la Fonction Publique Française dont il reçoit en 2014 la Médaille d’Honneur.

 

REVUE DE PRESSE

« Ce jeune pianiste a mis dans ses exécutions un aigu sens de l’interprétation… Il y a eu dans ces exécutions de l’invention musicale. Carlos Acotto détient une fine musicalité bien cultivée et une technique dont il se sert avec adresse. Son assurance, son sens du phrasé, du rythme, sa qualité de toucher et sa rare intuition se sont manifestés ce soir. »

A.L. Rodriguez

Critique musical

La Capital

« Carlos Luis Acotto a joué avec la douceur et la beauté à travers un superbe concert. Au programme : Liszt, Chopin, Fidemraizer et Ginastera. Un très beau concert interprété par un soliste de talent qui a fait salle comble. »

  1. Drosson

Critique musical

L’Yonne républicaine

« L’ensemble symphonique et le soliste Carlos Acotto ont interprété le concerto pour piano "L’Empereur" de Beethoven. Composition qui a ravi le public qui garnissait largement les travées pour l’occasion. »

L’Ignymontain 

« …Le programme fut choisi en harmonie avec le destin musical, désormais célèbre, de Noyers, devant plus de 300 amateurs, Carlos Luis Acotto, interprète un  programme éclectique qui a ému un passionné au point de lui faire traverser la France afin d’en écouter l’interprétation intuitive et inventive d’Acotto. De nombreuses personnalités étaient présentes ce jour-là. »

L Benjamin

L’Écho de Noyers

« C’est une salle comble qui a assisté au concert Plaisir de Noël… Après l’entracte, l’orchestre a joué "Rhapsodie in Blue" de Gershwin, avec, au piano, Carlos Luis Acotto, qui a été chaleureusement applaudi par la salle, enchantée par ce concert qui en appelle d’autres. »

L’Ignymontain

« Invité de la première partie, le soliste Carlos Acotto (piano) est venu apporter une touche de virtuosité au jeune orchestre, le temps d’un hommage au grandissime Mozart. L’ensemble brille par sa jeunesse et son homogénéité… Un concert rafraîchissant ! »

Le Paris-Poi

« Majestueux Carlos Acotto au Centre Culturel Albert Camus ».

Le pianiste franco-argentin Carlos Luis Acotto a donné un récital de piano au Centre culturel Albert Camus. Le public en est sorti envoûté.

Carlos Luis Acotto a émerveillé par une exécution au toucher agile des chefs-d’œuvre de Beethoven, de Debussy et de Chopin.

Dès que Carlos Luis Acotto, s’est installé devant son piano, un silence élogieux a régné dans une salle comble pour cet extraordinaire rendez-vous…une personnalité de renommée mondiale,…lequel a réussi à réunir autant de mélomanes de la capitale. Au bout de quelques morceaux toute la salle essaie de retenir son souffle, mais finalement une salve d’applaudissements a bouclé un concert de merveille.

Hernan Rivelo

L’Express de Madagascar

« Carlos Luis Acotto, le maestro !”

Le récital de piano avec Carlos Luis Acotto a eu lieu au centre culturel Albert Camus, hier. Un concert plain de succès. …un grand musicien, un maestro…au final, le pianiste éclectique est ovationné, apprécié et remercié pour son talent, pour son style assez particulier et son audace. Il s’est illustré en faisant parler, au sens propre de terme, le piano d’un doigté incomparable.

Vavah Rakotoarivonjy

Les Nouvelles. Madagascar

Carlos Luis Acotto au Centre Culturel Albert Camus. Une réédition vivement souhaitée ! »

Une chose est sure, tout le monde souhaite que le spectacle de Carlos Luis Acotto d’hier après midi au Ccac soit réédité…, «  le guichet est déjà fermé depuis mardi dernier…ce qui est tout à fait normal »…Durant les deux parties du spectacle, la musique exécuté avec brio a donné un tout surprenant. A chaque dernière note du maestro, toute la salle a démontré son appréciation, a exprimé en même temps sa satisfaction…A la fin, le virtuose a bien mérité un standing ovation !

Andrinllrina Rafaralahisoa

La Verité. Madagascar.

Aucun commentaire pour cet article.

Commenter